Le haut débit Internet
          Ce jeudi 21 avril 2016 de 19h à 20h30, dans notre salle des Fêtes et en présence d'une très nombreuse assistance, nos interlocuteurs du CD33, de Gironde Numérique et d’Orange sollicités pour faire le point sur l’avancée de nos dossiers et pour en débattre, sont venus à la rencontre des utilisateurs de notre Commune. 
Etaient donc présents (de gauche à droite): 

- M. Matthieu ROUVEYRE, VP du Conseil Départemental (citoyenneté, relations avec les usagers, communication et accès numériques) et 1er Vice-Président de Gironde Numérique 
- Mme Bérénice HEUZÉ, Directrice chez Orange chargée des Relations avec les collectivités locales  
- M. Jean-Philippe LE GAL, VP de la CALI, Président de l’OTIL
- M. Yann BRETON, Directeur de Gironde Numérique

          Nos conditions de desserte sont, pour notre commune, à deux niveaux car nous ne dépendons pas tous du même point d'accès. (le nom exacte étant NRA, pour Noeud de Raccordement d'Abonnés).
         En effet si la grande majorité des habitants de Saint Christophe "dépendent" du NRA communal, situé sur la route reliant le Bourg à la Croix d'Alexandre (et qui ne propose pas l'ADSL2+), deux de nos hameaux excentrés dépendent du NRA ZO (Zone d'Ombre) du Fieu, il s'agit des hameaux du Pin et de Serpe, qui peuvent ainsi bénéficier de L'ADSL2+ qui est une évolution de l'ADSL et qui permet aux abonnés de bénéficier de débits plus rapides, jusqu'à une vingtaine de Mbits par seconde en réception "en théorie".
Il y a peu de temps, Le Fieu était logé à la même enseigne que St Christophe et ne proposait que des caractéristiques équivalentes à celles dont nous disposons encore actuellement (voir descriptif ci-dessous) et qui indique clairement une non compatibilité avec l'ADSL+
          Donc, en fonction de ce qui nous a été annoncé ce jeudi, l'ensemble de notre commune devrait pouvoir, d'ici la fin de cette année, entre les mois de novembre et décembre, accéder à cette technologie de l'ADSL2+, qui certes ne nous permettra pas d'accxéder à la télévision par Internet, mais qui sera un "grand" pas vers ce qui qui nommé "ftth"  soit en anglais "Fiber to the home", c'est à dire l'arrivée de la fibre optique jusqu'au domicile de l'abonné, avec des débits 50 fois supérieurs à ceux de l'ADSL2+, sans aucune comparaison avec ce que nous connaissons aujourd'hui, et avec une totale absence de perturbation face aux problèmes electromagnétiques.
          L'horizon annoncé étant d'environ 10 années ...