Le jury de « CartoGraphie ton Quartier » s'est réuni le 24 mars 2016. Il était composé de Valérie Dautresme, IPR-IA de l'académie de Versailles, Catherine Jourdan, artiste-géographe, Anne Ruelland, directrice des publics à la Cité de l'Architecture, Romain Vialle, chef de projet à l'IGN et Elise Olmedo, géographe. 
     Parmi la centaine de cartes postales présentées, quatre classes ont été sélectionnées, et six autres ont obtenu une mention spéciale du jury.  
     Le jury tient à féliciter la classe suivante dont il a particulièrement remarqué le travail et à laquelle il a attribué une mention spéciale (en primaire) :  
La classe de CE1-CE2 – École Rosa Bonheur 
Saint-Christophe-de-Double sous la direction de Mélina Valade
     Mélina Valade, professeur de la classe, nous propose un récit de la manière dont la classe de CE1 CE2 de l'école Rosa Bonheur à Saint-Christophe de Double a réalisé la carte postale sensible. 
     Après une première séance durant laquelle nous avons discuté ensemble du concours "cartographie ton quartier", les élèves ont réalisé un premier dessin du village tels qu'ils le percevaient.
     Lors de la séance suivante, nous avons comparé quelques cartes de la France, du monde et de l'Europe pour comprendre le principe de la carte géographique et la fonction de la légende.

     En parallèle, nous avons réfléchi à comment rendre "sensible" notre future carte et donc personnelle, propre à nous. Nous sommes donc partis à la recherche de secrets du village, ce qui nous a conduits à mener une enquête auprès des habitants du village.

     Enfin est venu le moment de la sortie dans le village pour récolter toutes les informations possibles. Nous avons observé les bâtiments, cherché les détails cachés avec des "lunettes magiques" (gobelets percés), dessiné des éléments du paysage, écouté les différents sons, senti les odeurs, réalisé des frottages des différentes matières, ramassé des objets dans un seau.
     En arts visuels, nous avons mené différentes expérimentations avec le matériel récolté ainsi qu'en observant des cartes du village et d'anciennes photos que la mairie nous avait prêtées.
     Enfin, il a fallu trouver une solution pour réunir tout cela dans une carte format A5 ! Chacun a eu un petit rectangle de papier sur lequel il devait dessiner un bâtiment du village, et un petit carré pour dessiner un détail observé dans le village. Deux élèves ont réalisé le plan sur le fond de la carte en y intégrant des éléments de frottages. Pour que tout puisse être visible sur la carte, nous avons décidé d'utiliser un système de languettes, ce qui permettait également de cacher les détails derrière certains éléments. Ainsi, un ballon est caché derrière l'école, une trappe derrière le château, un puits derrière une maison, une odeur d'essence derrière une voiture, etc. Pour les éléments du ciel, nous avons ajouté un fil de fer. 
Le texte a été élaboré de façon collective à la fin, les élèves se sont inspirés du poème "L'école" de Jacques Charpentreau. Chacun a écrit une partie en choisissant un bâtiment et en en révélant son "secret" ou "détail caché". Il a ensuite fallut tout agencer, suivant le circuit réalisé lors de la sortie et copier soigneusement sur la carte. 
     Les élèves se sont beaucoup impliqués dans un projet qui leur a permis de mieux connaître leur environnement mais aussi de plonger dans le passé du village en rencontrant notamment l'ancienne institutrice du village. Cela a été une expérience riche en apprentissages et en rencontres !